07/02/2021

Le cri!

Elle est entrée, masquée, le regard étonné et d’une voix enthousiaste,

 » Ah, si je m’attendais à çà! Une boutique de laine qui ressemble à un petit salon! »

Nous étions quelques bénévoles à travailler autour d’une tasse de thé, aiguilles en main. D’emblée Marie-Christine nous informait vouloir prendre un peu de recul, et pensait que le tricot pourrait l’aider. Effectivement elle ne pouvait pas tomber mieux!

Après un bon moment de conseils, sur le choix de la laine et des aiguilles, comme sur les bases techniques pour débuter son petit ouvrage, tout cela mêlé de beaucoup d’humour, Marie-Christine me posait des questions sur qui nous étions.

« Mais vous n’êtes pas d’intérêt général, vous êtes assurément d’UTILITE PUBLIQUE! » Je suis anesthésiste et réanimatrice dans un grand hôpital de Paris et je peux vous assurer que nos patients comme nous auraient bien besoin de vos animations. « 

Remplie d’émotion, elle poursuivit…

Vous n’avez pas idée de ce qui se passe aux urgences. Une partie Covid, l’autre grands malades, et au milieu un staff épuisé, dont une partie contaminée ou en burn out, est en arrêt maladie. Nous, médecins, devons parfois prendre des décisions si difficiles qui n’auraient pas lieu d’être en temps normal! Pouvoir prendre un peu de temps, pour penser à autre chose et essayer de rire devient vital.« 

Bien évidemment je lui proposais notre présence pour quelques heures par semaine, et bien évidemment, ce n’était pas possible.

C’est pourtant là que nous devrions être et maintenant!

Un commentaire

  • Avatar
    De nicole vachon, le 07/02/2021 à 18:12

    Véronique, tes messages sont toujours si émouvants que mes mots seraient trop plats à côté; Merci