14/06/2020

« Maman, je suis gay! »

C’est une phrase qui peut bouleverser beaucoup de parents…Ils comprennent tout de suite le combat qu’ils vont souvent devoir mener avec leur enfant devant l’intolérance qui perdure . Trois phases à surmonter:

  • S’accepter pour assumer,
  • Se confier à la personne la plus aimée,
  • Vivre dans une société craintive et violente devant la diversité.

« Je ne suis pas malade!« 

Non ils ne sont pas malades, mais beaucoup d’entre eux, trop, s’ils ne se suicident pas, restent traumatisés psychologiquement et physiquement, parce qu’abandonnés, refusés par leurs proches et soit disant amis…

Voilà pourquoi existe « le Refuge« . Fondation reconnue d’Utilité Publique, avec laquelle nous souhaitions être en partenariat. Cette Fondation colle parfaitement avec l’Objet de notre association. Le solidaire dans la diversité. la réinsertion dans la vie sociale. Nous avons besoin de leur dire que nous les aimons et que leur combat est aussi le nôtre. Alors, peut-être que certains d’entre eux, en nous rejoignant dans ce petit atelier, parviendront ils à créer des liens, avec seulement un petit bout de fil…

Hier, nous invitions Victoria, déléguée adjointe de Paris avec Bilal. Mémorable! Tout en étant concentré sur ses premières mailles, Bilal racontait aussi son parcours, si même difficile, avec humour et tendresse. Aucun larmoiement, aucune amertume, mais une vraie détermination, la tête bourrée de projets.

Nous les remercions de leur confiance et enthousiasme.

Samedi était le premier jour…

Bilal, Victoria, Catherine.

2 commentaires

  • Avatar
    De aboubakar anas, le 15/06/2020 à 01:03

    Vous faites la fierté de la jeunesse vous nous soutenez. Après notre rejeté par nos parents longue vie à vous Merci beaucoup

  • Avatar
    De Marie-Geneviève Gerrer, le 14/06/2020 à 17:52

    Quel beau combat ! Quel bel objectif ! J’adhère complètement et soutien sans réserve