LE TRICOT

Un exercice aux innombrables bienfaits pour la santé.

Il est bien connu, et maintes fois prouvé que cela soit scientifiquement ou par témoignages, que le tricot engendre la sérénité. Il est reconnu comme une catharsis permettant d’extérioriser les traumatismes vécus et accompagner la convalescence. Le tricot aide à lutter contre le stress, l’angoisse de la douleur, la solitude, symptômes fréquents des grands malades. On le conseille aux patients comme un complément,  des traitements lourds et douloureux qu’ils subissent. On le recommande aussi pour aider à soulager les douleurs chroniques, réduire l’hypertension, combattre l’insomnie, et même comme un des  meilleurs moyens pour arrêter de fumer ! Les mouvements répétés et la concentration sur un ouvrage de tricot incitent à la relaxation, au calme, à la méditation aidant à régulariser la fréquence cardiaque et la tension artérielle.

Plus largement, Le Fil et la Main, Association à but non lucratif et d’intérêt général,  va vers ceux qui, par la pratique du tricot ont besoin d’être aidé à surmonter leurs douleurs physiques ou psychiques. Elle aide à  soutenir le moral des grands malades, mais aussi des détenus ou, de tous ceux qui ont subi des drames et restent dans l’inactivité et la solitude.

L’association  permet aussi d’enseigner aux personnes à la recherche d’un nouveau métier hommes ou femmes, jeunes ou moins jeunes, chercheurs d’emploi,  étudiants en stylisme, femmes seules avec enfants, ou encore, les personnes isolées.

Le tricot a aussi des vertus sociales. Tricoter, c’est aussi faire partie d’une communauté et nouer des liens.

Il est important de souligner que la pratique du tricot n’est en aucun cas un substitut ou une alternative   aux soins prodigués par les professionnels de santé.

En savoir plus…